Avant une sortie en mer, il est intéressant et obligatoire de prendre la météo. On peut vite être surpris par une météo inattendu mais prévu par un fichier météo.

Les différents types de bulletins météo

Les bulletins généraux

Une des façons pour trouver une météo, c’est le site Météo-France Marine. Les bulletins se font par zones. Les côtes françaises sont divisées en 9 zones :

  • De la frontière belge à la Baie de Somme
  • De la Baie de Somme au Cap de la Hague
  • Du Cap de la Hague à Penmarc’h
  • De Penmarc’h à l’Anse de l’aiguillon
  • De l’Anse de l’aiguillon à la frontière espagnole
  • De la frontière espagnole à Port Camargue
  • De Port Camargue à Saint Raphaël
  • De Saint Raphaël à Menton
  • La Corse

Cependant, ces bulletins météo ont quelques inconvénients. Ils fonctionnent par grandes zones : les conditions réelles peuvent être différentes des prévisions surtout près des côtes.

 

 

Il existe plusieurs façons de se procurer ces bulletins :

  • Par VHF (généralement sur le canal 79 ou 80, suivant les zones)
  • Sur le site de Météo-France Marine
  • À la Capitainerie dans un port

Pour les professionnels de la mer et les plaisanciers, le Guide Marine téléchargeable gratuitement sur le site de Météo France marine, indique tous les moyens pour s’informer de la situation météorologique en mer : horaires, fréquences radio, contenu des bulletins diffusés par VHF, BLU, Navtex, radiodiffusion, satellite, fax, téléphone et Internet. Il contient également les cartes des zones marines, les échelles Beaufort et d’état de la mer et un lexique français-anglais de météo marine.

 

 

Les BMS

Les Bulletins Météorologiques Spéciaux (souvent abréviés BMS) sont émis lorsque les conditions peuvent être dangereuses pour la navigation.

Suivant la force du vent, les avis sont différents :

  • Avis de grand frais (force 7)
  • Avis de coup de vent (force 8)
  • Avis de fort coup de vent (force 9)
  • Avis de tempête (force 10)
  • Avis de violente tempête (force 11)
  • Avis d’ouragan (force 12)

Les Bulletins plus précis

On retrouve ces prévisions sur des sites tels que Lamma au format WRF

Ces prévisions ne sont pas effectuées par un météorologue, mais calculées par un ordinateur. Une carte des prévisions réalisée par la NOAA est recalculé par des ordinateurs permettant ainsi d’avoir plus de précision près des côtes.

 

Un des gros inconvénients des sites météos, c’est la lourdeur des pages internet qui demande une très bonne connexion internet. A la maison aucun problème, mais en mer, c’est moins évident. Pour cela il existe maintenant des fichiers numériques appelé fichier GRIB. Ce sont des fichiers compressés facile à télécharger et lus par des logiciels tel que Maxsea TIMEZERO, Squid et autres.

 

Plusieurs modèles peuvent être utilisés pour calculer les prévisions.

  • Le modèle GFS (Global Forecast System) : il est calculé quatre fois par jour par la NOAA (États-Unis). À cause de sa faible résolution (0.25 MN), ce modèle produit des prévisions qui peuvent manquer de précision. Cependant, ces prévisions concernent le monde entier et vont au-delà des 7 jours. Il est disponible avec le logiciel Zygrib, Maxsea TIMEZERO et autres.
  • Le modèle WRF (Weather Research and Forecasting) : il est réputé plus fiable car la résolution est plus fine ! Ces prévisions sont pour une durée plus courte. Il est basé sur le modèle GFS de la NOAA. Il couvre l’Europe et les Antilles. Il est disponible via en abonnement par des logiciels comme Squid de Great Circle ou des applications comme Weather 4D pro
  • Le modèle CEP. C’est un modèle développé par le centre Européen des prévision météorologique (CEPMMT). Il est mondial et disponible avec des logiciels comme Squid de Great Circle ou Navimail de Météo France.
  • Le modèle Arpège à maille fine de Météo France couvre l’Europe de l’Ouest et la Méditerranée. La prévision est de 4 jours.
  • Le modèle Aladin est basé sur le modèle Arpège pour une résolution encore plus grande. Disponible par le logiciel Navimail de Météo France.
  • Le modèle Arome est un modèle à maille très fine basé sur le modèle Arpège. Réservé uniquement pour les côtes Françaises. La prévision est de 48 heures. Disponible par le logiciel Navimail de Météo France.

 

Les modèles Arome et Aladin, de météo France sont des fichiers de hautes résolutions permettant de prendre les effets de la cote. Ils sont très intéressant en méditerranée.

 

Ici on voit bien la différence entre le fichier gratuit GFS avec 10 nds de vent dans le golf de Patras (Grèce) et le fichier payant Aladin avec 20 nds de vent. La région étant montagneuse, le modèle Aladin à parfaitement bien tenu compte des effets de la côte.

1. Modèle Aladin de Météo France

1. modele Aladin de Météo France

2. Modèle GFS de la NOAA

2. Modele GFS de la NOAA
Un autre exemple lundi 18 janvier 2015 une comparaison entre 5 fichiers météos différents. Après être sortie en mer, la réalité donnera un vent réel de 20/25 nds

Une fois de plus, on s’apercevra que les fichiers payants sont bien plus précis près des côtes.

Il faut noter qu’il est de bonne résolution, d’augmenter d’environ 20% la force du vent, pour rendre le fichier météo plus réaliste.

Modèle Arome

3. Arome de météo France 15 nds (+20 % : 18 nds)

GCWF Europe de Great Circle

5. GCWF Europe

GFS 0.5

7. GFS 0.5

Modèle Arpège

4. Arpege de Météo France 16.4 nds (+ 20 % : 19.7 nds)

GCWF+ de Great Circle

6. GCWF+

GFS 0.25

8. GFS 0.25
Autre exemple du samedi 23 janvier 2016 :

On s’aperçoit une fois de plus qu’un fichier météo à mailles fines ou très fine reste bien plus précis près des côtes.

Fichier Arome

9. Fichier Arome

Fichier GFS 0.25

10. Fichier GFS 0.25
Maintenant, grâce à ce fichier météo bien plus précis, on va pouvoir effectuer un routage météo.

 

Un routage météo va permettre de rallier le point A au point B, soit le plus rapidement possible, soit le plus confortablement possible en fonction des paramètres rentré dans le logiciel.

Lors de mon périple « 60 jours en solitaire autour de la méditerranée By olivier Costa » j’ai réalisée 2 superbes traversées 100% à la voile grâce à cette combinaison parfaite entre le logiciel de routage Maxsea TIMEZERO et les fichiers météos payants ALADIN de Météo France.

Sans cette combinaison j’aurais effectué plus de 50% au moteur.

Etape Maratea - Stromboli

11. Etape Maratea - Stromboli

Etape San Vito - La Caletta

12. Etape San Vito - La Caletta
Une des statistiques en méditerranée l’été, c’est 80% de moteur pour 20% de voile. Avec le logiciel de routage Maxsea TIMEZERO et des fichiers météos à mailles fines, j’ai réalisée sur les 2500 MN de mon parcours « 60 jours en solitaire autour de la méditerranée By Olivier Costa » 1000 MN au moteur pour 1500 MN à la voile, soit 60% de voile.

Je reste donc convaincu, pour une navigation plus confortable et sereine, il est intéressant de souscrire un abonnement météo permettant de recevoir des fichiers météos à mailles fines et de les associer à un bon logiciel de routage météo.